- in -

Work, Work, Work (Pub, Club, Sleep)

26 mars 2011

Jumped in oceans raging seas

Both way open jaws, transport express directement sur mon bureau beige qui filait mes collants, je mets très fort pour rester concentrée, y'a toujours des mecs qui hurlent des horreurs dans mon wagon, y'a toujours une conne pour essayer de crier plus fort, je sors à Fulton street, prendre uptown pour aller downtown, logique, le retour en terres américaines c'est mon enfermement dans un projet trop gros pour mes épaules d'expat qui ne sait pas demander de l'aide. On m'en a offert, on me l'a reprise, je me suis retrouvée toute seule et finalement j'apprends dans la douleur que malgré toutes les équipes que l'on monte je rentre dans un métier de solitaire. Un casting tout en awkwardness, un conflit israelo-palestinien sur mon plateau de répétitions, une évidence comme on te les raconte dans les making of, elle est entrée elle a dit la première phrase et c'était elle. Je me suis moquée de ma propre façon de me prendre au sérieux, en vrai j'hésite toujours à prendre ça au sérieux, je dédramatise et je blague gentiment mais à chaque cut je m'enfuis quelque part pour reprendre mon souffle. You're overreacting il dit, et j'essaie de lui expliquer que si je ne prenais pas ça à coeur, ça serait inquiétant quand même. Il me dit que c'est pas comme ça qu'on dirige, que s'il arrive en retard c'est de ma faute, il change son lanning toutes les heures et quelques instants avant de tourner la fin il me dit comme ça, accroupi dans la salle de bain, qu'il pense qu'il aurait mieux fait de ne pas accepter de faire ce film. Évidemment. Le don du perfect timing, je collapse dans la baignoire, il s'excuse, il oublie tout, il met tout par terre tandis qu'elle installe consciencieusement sa poche de sang dans son jean. L'heure d'assumer les erreurs de casting, et tout le monde a l'air de trouver ça tellement normal, parce que c'est un acteur, that's what actors do. Okay. Je termine en catastrophe, j'avale les reproches et les "there's no easy way to say this, we lost all the master shots of the first scene".

Posté par _in_ à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire